Charge de travail : les revendications du Snep-Unsa

24 novembre 2018

 

Les Obligations de service des enseignants du second degré sont basées sur un service d'enseignement, pourtant le travail de l'enseignant est bien plus large !
 
Évaluation, concertation, suivi de l'élève : les missions liées à l'enseignement ont pris de plus en plus de place et l'absence de cadrage peut conduire à des conflits au sein des établissements.
 
Dans le cadre des négociations pour la réforme du lycée, l'UNSA, le Snep-Unsa ont mis le sujet de la charge de travail des enseignants sur la table.

Nous avons obtenu du ministère, lors des négociations sur les nouvelles épreuves du baccalauréat, que la création d’une indemnité pour la correction des épreuves en cours d’année soit inscrite à l’agenda social. En effet, avec la réduction du nombre des épreuves terminales et la création d'épreuves communes de contrôle continu, la charge de travail s'est déplacée... et l'indemnité pour correction de copies n'est plus valable !
 
Le Snep-Unsa demande une rémunération spécifique pour toutes les corrections d’épreuves en cours d’année au collège comme au lycée (oral du brevet, CCF, ECA et ECE...).

Les textes réglementaires sont aujourd'hui trop flous, cette charge de travail doit être reconnue.
 
L'UNSA, Le Snep-Unsa serons vigilant, tout au long de l'année, pour obtenir la concrétisation des annonces ministérielles sur la création d'une indemnité pour correction des épreuves en cours d'année.

 

Nous constatons qu'un nombre croissant d'enseignants, dont les professeurs principaux, se plaint de l'alourdissement des taches de gestion administrative, liées en grande partie à l'école inclusive (PAP, GEVASCO, PPRE, réunions, RDV avec les familles...), sans qu'aucun moyen soit alloué par l'éducation nationale.
 
Or, si tout se passe bien pour certains élèves, il est évident que l'équipe éducative devrait être accompagnée par un enseignant spécialisé pour des élèves dont la pathologie nécessite une prise en charge importante, et que les élèves en question devraient être gérés sur certains créneaux par des spécialistes ayant la formation adéquate, et ce, afin de permettre, d'une part, à ces jeunes d'évoluer, et d'autre part, afin de permettre au reste de la classe de travailler dans la sérénité.
 
Par ailleurs, la difficulté d'accueillir des élèves au profil différent est aussi une des causes de saturation pour certains collègues, qui ne peuvent que constater l'échec de la prise en charge d'un ou plusieurs de ces élèves au sein de leur classe. La direction, qui les charge d'une mission sans leur donner les moyens nécessaires de la mener à bien, place ainsi les enseignants en position de difficulté et s'étonne ensuite des conséquences sur l'équipe éducative: dépression, arrêts à répétition ou de longue durée, démissions, volonté de quitter l'établissement et de muter dans un établissement au public plus privilégié (renforçant par là-même dans les grandes villes le clivage entre établissements).

 

Retrouvez l'ensemble des propositions du Snep-Unsa :

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email