Rémunération : des heures supplémentaires pour les APC

19 novembre 2018

Pour le Snep-Unsa, toute activité avec les élèves au-delà des 24 heures, comme les APC, doit être organisée sur la base du volontariat et rémunérée en heures supplémentaires.

 

Les enquêtes annuelles de l’OCDE soulignent en effet la faiblesse des rémunérations des enseignants en France par rapport à celles de leurs homologues étrangers et en particulier dans le premier degré.
 
L’OCDE calcule aussi le coût salarial moyen des enseignants. Celui-ci varie selon le niveau des salaires mais aussi selon la durée de l’enseignement et la taille des classes. Cet indicateur est ainsi un reflet de la considération des dirigeants pour ses enseignants. Avec un nombre d’heures d’enseignement supérieur à la moyenne des pays de l’OCDE (24 heures pour les enseignants du 1er degré en France, 22 heures en moyenne ailleurs) et des salaires plus faibles, les conditions sont réunies pour faire apparaître la France au bas du classement parmi les pays dont le coût salarial des enseignants du 1er degré est le plus faible.
 
Le Snep-Unsa demande une augmentation du montant des rémunérations des enseignants des écoles.

L’accès aux heures supplémentaires payées est une de nos propositions parmi d’autres :
  • abaissement du nombre d'heures d'enseignement à 23 heures hebdomadaires ;
  • réalisation des APC sur la base du volontariat et rémunérées en heures supplémentaires.

 

Toutes les propositions du Snep-Unsa pour les rémunérations :

Salaire augmenté, c’est une nécessité !

 

 

L'UNSA, 2ème syndicat de l'Education nationale porte avec d'autres syndicats (FSU principalement) les avancées qui ont permis aux enseignants d'avoir un statut à part entière, être fonctionnaire.

 

Tout cela ne sert pas les intérêts de responsables d'organisations maisons qui  se satisfont fort bien du sous-statut qui nous est imposé et qui leur permet d'avoir des décharges syndicales et des invitations au ministère et dans des associations.
Ce sous statut par rapport à celui de fonctionnaire =  salaires et indemnités inférieures,  formations professionnelles squelettiques et impossibilité d'avoir de vraies évolutions de carrière (devenir inspecteurs, professeurs dans le supérieur, au CNED, ...).


Est-ce là le but de l'engagement syndical ?


Sans ce sous-statut imposé (contractuel de droit public et non fonctionnaire), les responsables de certaines organisations syndicales n'auraient probablement pas de décharges d'heures.


Voter pour les 3 syndicats maisons (SPELC, FEP-CFDT et SNEC-CFTC), c'est continuer dans ce système inégalitaire : refus de l'égalité du statut.

 

Ne préférez-vous pas, l'égalité du statut ?

 

A vous de choisir, avec le Snep UNSA, c'est l'égalité !

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email