Pronote, école directe, scolinfo, ... et autres logiciels censés apporter "du progrès"

Sans être des nostalgiques de l'usage du carnet de correspondance, force est de constater que de nombreux parents s'emparent des outils numériques mis à disposition. En terme de suivi des élèves, c'est pour le moins un outil supplémentaire de communication  (celles qui suivent déjà leur(s) enfant(s) ?). Cela devrait être aussi l'occasion pour les enseignants de se faciliter le travail et d'éviter les saisies "à la main" des divers livrets (LSU, ...) et bulletins périodiques.

 

C'est aussi une occasion de contacter directement les enseignants. De plus, cela décharge la direction de faire suivre les messages des familles. Et c'est probablement là que le bât blesse. En effet, l'outil numérique permet d'écrire ce que l'on pense au moment où les doigts dansent sur le clavier :  si la mélodie peut être douce, elle n'est pas toujours pesée et réfléchie.

 

Il peut en découler des pressions inutiles alors que le temps de l'école devrait être basé sur le principe de confiance entre les professionnels et les familles. Dans professeurs n'y a-t-il pas "pro" ?

 

Dans des situations, que nous voudrions rares, nous devons intervenir auprès de la direction, ou du rectorat quand celle-ci reste sourde aux difficultés rencontrées par des collègues. Parfois nous demandons aussi à ce que la messagerie directe entre les parents et les collègues soit suspendue.

 

Trop de messages de demandes d'explications, parfois d'injonctions ou des marques excessives d'inquiétudes quant à la situation de sa fille ou son fils, ...  De notre point de vue, les parents doivent s'adresser à autrui de la même manière, avec le même respect, que celui attendu par eux, pour eux.

 

Des directions doivent assurer le rôle qui est le leur : la protection des enseignants, donc des élèves en fin de compte.  Des enseignants doivent aussi se protéger (répondre si c'est nécessaire d'abord, convier à un rendez-vous dans l'établissement ensuite).

 

Pour le Snep-UNSA, les messageries électroniques sans filtres entre parents et enseignants sont à éviter. Les directions d'établissement ont le rôle de régulateur et la responsabilité de chef de service à assumer.

 

Le choix des outils numériques est important et pour le moment il semble que Pronote sorte du lot.

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email