Circulaire "missions" des profs-docs : nous obtenons des avancées mais l'Unsa veut aller plus loin

L'Unsa, depuis plusieurs années (notamment via le Se-Unsa), a fait de l’égalité entre les professeurs documentalistes et les autres professeurs des lycées et des collèges un axe fort de son action syndicale. À ce titre, la redéfinition des missions des professeurs documentalistes, pour actualiser la circulaire datant de 1986, doit être l’occasion de reconnaître la diversité des missions des professeurs documentalistes, et de renforcer leur rôle pédagogique et éducatif.
 
Fidèles à leur démarche syndicale constructive, les enseignants de l’Unsa ont proposé de nombreux amendements pour obtenir des avancées sur un texte initialement déséquilibré et incomplet : se réfugier dans l’opposition et l’incantation sans rien proposer n’est pas la meilleure façon de défendre une conception ambitieuse du métier de professeur documentaliste.
 
Ainsi, nous avons obtenu la mention « d’activités d’enseignement » et de « co-enseignement » dans le titre I de la circulaire. Pour mieux faire reconnaître l’égalité entre les professeurs documentalistes et les autres professeurs des lycées et des collèges, nous avons demandé, et obtenu, que la circulaire indique qu’ils pouvaient aussi exercer les fonctions de référent numérique.
De la même manière, nous avons obtenu que le préambule de la circulaire se réfère aux missions communes des enseignants du second degré, et que la politique documentaire proposée par le professeur documentaliste fasse l’objet d’une élaboration collective, avec l’équipe pédagogique des établissements.
 
Lors du groupe de travail ministériel qui s’est réuni le 16 novembre 2016 au ministère, pour étudier une nouvelle version de la circulaire, nous avons de nouveau proposé des modifications, notamment pour que les différentes parties de la circulaire s’articulent autour des entrées du référentiel de compétences de 2013, et qu'ainsi le titre I devienne « enseignant et maître d’oeuvre de l’acquisition par tous les élèves d’une culture de l’information et des médias » alors que la première mouture indiquait seulement « maître d’oeuvre de l’éducation aux médias et à l’information ». L'administration a fait un bon accueil à ces remarques qui étaient consensuelles. De même, nous avons proposé d’indiquer que le rôle pédagogique et éducatif était la première des missions du professeur documentaliste. Nous avons aussi proposé qu’il soit fait mention des « savoirs en information – documentation » dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information.
 
À l’occasion de ce groupe de travail, nous avons à nouveau indiqué, et nous avons été les seuls, que ce travail de redéfinition des missions des professeurs documentalistes n’était qu’une première étape dans la revalorisation de leur métier : l’égalité en matière de pondération, de primes, et de perspectives de carrière (accès à l'agrégation) est un combat que les enseignants de l’Unsa continueront à mener.

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email