PPCR : revalorisation aussi pour les CE d’EPS, PEGC, Bi-admissible

L'UNSA, signataire des accords, a participé le 15 juin au groupe de travail du Ministère sur la liaison PPCR/corps en voie d’extinction.

 

Pour nous, il est important que les CE d’EPS, les PEGC et les bi-admissibles ne soient pas les oubliés du PPCR.

 

Une grille salariale de modernisation et revalorisation a été proposée avec un plan de montée en charge jusqu’en 2020 (voir PJ).

 

Actuellement, 95 % des PEGC et CE-EPS sont à la classe exceptionnelle, principalement aux échelons 3 et 4. L’indice terminal de ce grade est fixé au 783. Pour les PEGC et les CE-EPS, les mesures PPCR prévoient d’une part une amélioration indiciaire, d’autre part la création d’un échelon supplémentaire à la classe exceptionnelle.

 

Dès janvier 2017, les échelons 3, 4 et 5 de la classe exceptionnelle auront droit à une augmentation de 6 points d’indice (soit environ 25 € de plus par mois). Dans le même temps, une partie des indemnités (ISOE par exemple) sera transformée en points d’indice ce qui permettra de mieux les prendre en compte dans le calcul de la retraite.

 

La montée en charge progressive aboutira en 2020 à la création du 6e échelon de la classe exceptionnelle à l’indice 821. La fin de carrière des PEGC et CE d’EPS sera donc revalorisée de 38 points d’indice (environ 175 € mensuels).

 

La proposition est faite par le Ministère dans le cadre général du PPCR de mettre en extinction, en 2017, la catégorie des bi-admissibles, n’entrant plus dans la logique proposée. Toutefois les bi-admissibles existants se voient proposer également une revalorisation avec un plan de montée en charge jusqu’en 2020 (voir en PJ). 

 

Le Syndicat revendique d’augmenter considérablement le nombre de places à l’AGREG interne EPS. 

 

Dès janvier 2017, les échelons 6, 7, 8 et 9 auront droit à une augmentation de 11 points d’indice. En 2019, l’indice de référence au 11ème échelon dépassera les 700.

 

Le Syndicat a émis un avis globalement positif sur toutes ces propositions et reste attentif pour que le PPCR profite bien à toutes et tous.

 

Attention cela ne concerne pas les lauréats de concours 2017 et suivants qui vont clairement et sans ambiguïté être considérés comme des agents contractuels : Ils ne seront plus assujettis pour les cotisations retraites à la sécu+Agirrc-Arrco mais à l'IRCANTEC : soit un gain en salaire d'environ 60€ net / mois en milieu de carrière (26€/mois en début et 88€ en fin de carrière en HC) MAIS une perte du montant de la retraite d'environ 300€ net/mois en valeur 2015.

 

C'est le prix de l'ambiguïté du statut des enseignant(e)s entretenue par les structures confessionnelles dont les "syndicats-maison" : Cfdt, Spelc, Cftc ...

 

C'est pourquoi nous réclamons la fonctionnarisation pour tous.

Grille_Multilaterale_OS_Bi-admissible_20[...]
Document Adobe Acrobat [50.0 KB]
Grille_Multilaterale_OS_PEGC_CEEPS_20160[...]
Document Adobe Acrobat [47.7 KB]

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

Formulaire de contact

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email