Mettre en œuvre une gestion humaine des personnels : moi aussi je m’engage !

Pour le Snep-Unsa, les temps vie professionnelle/vie personnelle sont trop perméables, la formation professionnelle (initiale et continuée) est à reconsidérer et les demandes de mutations ne peuvent être entravées


Les réunions empiètent sur le temps de préparation de classe et aussi sur le temps personnel. Un équilibre doit être recherché avec une meilleure planification des réunions, une demi-journée par semaine sans contrainte professionnelle et un droit à la déconnexion reconnu.

 

Une réelle formation initiale et continue doit être proposée pour nous permettre d'entrer dans le métier aussi sereinement que possible puis d'évoluer en accord avec les attentes d'une société , de parents et d'élèves qui évoluent.

 

Le dispositif mis en place par la structure catholique (DDEC et "syndicats-maison") via Formiris qui se caractérise par :

  • pauvreté des contenus,
  • éloignement des centres dit "de formation" (ISFEC),

 

Pour nous, cela s'apparente plus à une tentative de formatage des esprits que d'une formation professionnalisante.

 

A cela s'ajoute l'indemnisation des frais, prévue par la loi qui est pour le moins floue.

 

Une réelle mobilité  professionnelle doit être offerte aux personnels pour changer d'établissement, de voie, de secteur voire de métier.

 

L’institution se doit de nous informer, de nous conseiller et de nous accompagner.

 

La mobilité géographique constitue aussi un enjeu important pour le projet de vie d’un grand nombre d’enseignant(e)s .

 

Le Snep-UNSA informe les collègues sur leurs droits et sur l'existence des dispositions réglementaires, notamment du R 914-77, méconnues ou ignorées.

 

Le Snep-Unsa s’engage et dénonce auprès de l'autorité administrative, dès qu'il en est informé, les manipulations organisées par la structure catholique qui cherche à limiter, gêner voire empécher telle ou telle mutation.

 

Le Snep-UNSA intervient auprès de l'administration pour que les voeux des collègues et les priorités d'emploi soient respectées.

 

L’évaluation professionnelle, jusqu’alors, vécue comme injuste et infantilisante est repensée. Pour le Snep-Unsa, elle ne sera efficace que si les évaluateurs font preuve de bienveillance afin de prendre en compte à la fois les souhaits des collègues et leurs besoins individuels.

 

Le Snep-UNSA mêne une réflexion et agit pour que la direction des ressources humaines du ministère prenne en charge la carrière des enseignant(e)s dans les mêmes conditions que tous les autres enseignant(e)s.

 

Il n'est pas normal que nos carrières soient prises en charge, à l'écart, par des services connexe des divisions du personnel des rectorats et de la DGRH du ministère.

 

Il n'est pas normal que pour un travail égal il existe quatres cadres, quatres statuts différents :

  • Fonctionnaire = titulaire de la fonction publique (2.000 collègues)

  • titulaire d'un contrat définitif version pré 2017 (Secu + Agirc + Arcco) (110.000 collègues),

  • titulaire d'un contrat définitif post 2017 (Ircantec),

  • suppléant (27.000 collègues) en CDD ou CDI,

 

Des écarts de salaire de 1 à 4 sont possibles, pour le même travail, dans la même classe, auprès des mêmes élèves, ...

 

Chacun doit pouvoir être acteur de sa carrière professionnelle afin de la concilier avec son épanouissement personnel.

 

Pour cela, le ministère doit considérer les enseignant(e)s comme des agents à part entière. un dialogue social de qualité doit s'installer afin que les opérations de gestion des personnels soient transparentes et le plus équitables possible.

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

Pour cela, moi aussi, je m'engage :

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email