Avenir de l’enseignement professionnel : le Cnesco (*) a des idées

 

 

Suite à la conférence de comparaison internationale sur l’avenir de l’enseignement professionnel, qu’il a organisé avec le Ciep (**) les 7 et 8 mai dernier, le Cnesco a publié des préconisations pour améliorer l’orientation, les formations et l’insertion des jeunes de l’enseignement professionnel. Pas toujours nouvelles, et parfois peu éloignées du voeu pieux, ces préconisations prétendent répondre aux constats montrant que l’enseignement professionnel souffre d’une réputation souvent peu flatteuse, que le recrutement y est sociologiquement très marqué et que certaines filières, tout en concentrant les difficultés, sont parfois éloignées des besoins réels du marché du travail. Elles méritent, pour certaines d'entre elles, d'être sérieusement étudiées et soutenues.

 

Dans les préconisations à court terme, le Cnesco propose de :

  • Revoir le recrutement des PLP

Le recrutement des professeurs de lycée professionnel est problématique. Les concours ne font pas le plein et les ESPE (quand il est possible de les intégrer) sont parfois démunies pour répondre aux besoins des PLP stagiaires. Le Cnesco propose d’ouvrir aux candidats ayant cinq ans d’expérience professionnelle la possibilité d’obtenir un Master par la voie de la validation des acquis de l’expérience.

Afin de parfaire la connaissance de l’enseignement pro des autres stagiaires, le Cnesco propose de systématiser pour tous un stage en lycée professionnel au cours de leur cursus.

L’avis du Syndicat : la mastérisation a renforcé les difficultés de recrutement des PLP. La proposition du Cnesco va dans le bons sens.

Cela renforce notre demande d''intégrer les ESPE.

De même, nous approuvons la proposition de faire faire un stage aux certifiés ou agrégés stagiaires dans les LP.

Cela va dans le sens d’une meilleure connaissance des attendus de cette voie qui capte un tiers d’une génération après la troisième.

 

  • En finir avec les choix précoces d’orientation

Le Cnesco demande la suspension des classes de 3ème préparatoire à l’enseignement pro au profit de dispositifs d’accompagnement des collégiens en difficulté répartis sur plusieurs classes.

L’avis du Syndicat : les 3ème prépa pro sont en général en LP.

Cela permet de faire découvrir les possiblités de formation in-situ.

Nous demandons à voir l'analyse du Cnesco.

 

  • Mieux informer les familles sur l’orientation

L’enseignement professionnel, c’est actuellement 200 CAP et 100 bacs pro différents avec des intitulés parfois abscons pour le grand public. Le Cnesco propose que l’offre de formation soit rendue plus lisible par une réflexion sur les intitulés de diplôme. De plus, il demande qu’une information quantitative et qualitative fiable sur le contenu et l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement professionnel que ce soit au niveau régional ou national soit accessible aux familles.

Pour que l’orientation soit mieux choisie, des lycées ont mis en place des secondes indifférenciées (dites à champ professionnels) qui permettent de retarder le choix du métier auquel l’élève veut se former. Le Cnesco demande que ces expérimentations soient évaluées et éventuellement généralisées.

 

L’avis du Syndicat : L'information des familles est la clef d'une orientation réussie, nous ne pouvons qu'approuver.

Toutefois, attention aux emplois des maitres, en particulier pour les matières professionnelles.

Pour nous, il doit y avoir regroupement des Ogec des Lycées Généraux, Technologiques et Professionnels, afin de constituer des ensembles cohérents en lien avec les besoins de la scolarité des élèves.

 

  • Favoriser la poursuite d’étude des bacheliers pro

Des expériences d’accompagnement de lycéens en LP désirant poursuivre leurs études après le bac, sont menées par de nombreuses équipes de sections de techniciens supérieurs. Le Cnesco recommande de les évaluer et de généraliser les dispositifs efficaces. Dans le même temps, il préconise qu’un accompagnement pédagogique des étudiants en STS issus de LP soit mis en place pour compléter la politique de quotas initiée en 2013.

L’avis du Syndicat : ceci va évidement dans le bons sens.


(*) Cnesco :conseil national d'évaluation du système scolaire

(**) Ciep : Centre international d'études pédagogiques

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email