En marche vers les baccalauréats "maison" ?

14 mars 2018

 

Notre organisation est attachée à un dispositif certificatif national pour les lycéen(ne)s. Pour nous c'est la meilleure (ou la moins pire) des garanties pour un équitable accès à l'enseignement supérieur. Certes, le dispositif d'admission post-bac est mis en œuvre avant les résultats du baccalauréat, mais ce diplôme reste le signe tangible de la réussite de plus de 80% d'une classe d'âge.

 

Une part du contenu des projets de décret et d'arrêtés qui réforment l'organisation des baccalauréats généraux et technologiques nous inquiète. En particulier l'organisation des épreuves communes du contrôle continu.

 

A lire le projet du ministère, celle-ci relèverait désormais de chaque établissement scolaire. Pour nous il s'agit des 860 établissements privés sous contrat d'association avec l’enseignement public (L442-5 du code de l'éducation). Environ 377.000 élèves sur les 3 années du lycée seront concernés.

 

Dans ces établissements, il n'y a pas de Conseils Pédagogiques, pas d'instances de concertation pour l'organisation des épreuves du baccalauréat.  Les directeurs payés par de l'argent public* n'ont aucune qualification de chef d'établissement reconnue par l'Etat.  Ils sont nommés de facto par l’Évêque ou une congrégation religieuse. Ils choisissent quelques fidèles, au sein de 'conseil de direction' ou 'conseil de maison'. Une part de leur rémunération est liée au nombre d'élèves dans l'établissement, ...

 

Et ce serait à eux, seuls de facto, de déterminer les modalités d'organisation du contrôle continu et de proposer la note de plus de 130.000 candidat(e)s chaque année ?

 

Il y a là, de quoi inquiéter, celles et ceux comme nous au Snep-UNSA, attachés à un diplôme d'une portée dépassant l'établissement privé sous contrat.

 

Nous demandons la mise en place d'instances de concertation dans ces établissements.  Nous demandons formations et certifications par l'Etat des directeurs en charge d'une mission de service public.

 

* via le "forfait d'externat", calculé par rapport au coût moyen de rémunération de certaines catégories de personnels de direction, d’administration, de gestion, d’éducation et de santé, qui sont restés à la charge de l’Etat dans les collèges et lycées publics (article L 442-9 du Code de l’éducation).

 

SNEP UNSA En marche vers les baccauréats[...]
Document Adobe Acrobat [228.8 KB]

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email