Enseignement morale laïque

Des collégiennes voilées à l’école aux menus de substitution en passant par les jupes d’élèves estimées trop longues… depuis des années la question de la laïcité à l’école fait débat. En plus de la loi de 1905, différents textes ont étendu le devoir de neutralité des agents publics de l’Education nationale (enseignants, administratifs, directeurs d’établissements…) aux élèves ou aux parents.

 

La loi de 2004 sur les «signes religieux dans les écoles publiques françaises» interdit le port de signes ostentatoires, mais les signes discrets sont autorisés. En 2012, la circulaire Chatel interdit elle aussi le port de signes religieux pour les parents, notamment les mères voilées, accompagnant les élèves lors des sorties scolaires. Tout cela au nom de la laïcité. Et puis il y a eu les attentats de janvier 2015 et les débordements constatés dans le rang des élèves. Le gouvernement a alors tenu à réaffirmer le besoin de promouvoir et enseigner la laïcité et les valeurs républicaines associées que sont la fraternité ou la liberté d’expression à l’école. Les onze mesures du plan de «Grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la république», dont plusieurs concernent la laïcité, ont ainsi été annoncées le 22 janvier par la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Citoyenneté et laïcité

Premièrement, ces mesures s’articulent autour de la transmission des valeurs de la république et notamment de la laïcité. Pour cela l’accent est mis sur la formation des enseignants. 1000 personnels de l’Éducation nationale seront formés avant la rentrée 2015 à l’enseignement de la laïcité. Ils pourront, dès lors, transmettre cette pédagogie à leur tour à d’autres enseignants, administratifs ou directeurs d’établissements. Par ailleurs, des contenus pédagogiques pour l’enseignement laïque du fait religieux sont prévus, même si aujourd’hui le gouvernement n’a pas donné plus de détails. Deuxième point : la valorisation des rites républicains. Notamment, chaque 9 décembre sera désormais célébrée la journée de la laïcité.

 

En 2013, Vincent Peillon, alors Ministre de l’Éducation nationale, avait annoncé qu'un programme d'enseignement de morale laïque allait être mis en place à la rentrée 2015.

 


 

Par ailleurs, le ministère de l’Éducation nationale propose un parcours citoyen de la primaire à la Terminale autour du nouvel enseignement moral et civique, prévu dès la prochaine rentrée 2015, d’une éducation aux médias et à l’information, ou encore de l’incitation à débattre et à argumenter dans les classes. Pour un coût de plus de 250 millions d’euros sur trois ans, le ministère assure vouloir lutter contre le «repli identitaire», les «théories du complot», la «défiance» à l’égard des médias et le «péril du relativisme généralisé».

 

 

Charte de la Laicité :

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email