Bilan rénovation voie professionnelle

Depuis 2008, passage du Baccalauréat Professionnel de 4 années à 3 années sur le thème de l'"égale dignité", à aujourd'hui, les enseignants des lycées professionnels privés sous contrat d'association avec l'enseignement public ont eu le temps de se forger une opinion.

 

Nous avons cherché à la retranscrire :

 

Une réforme qui ne satisfait pas les enseignants et laisse sur leur faim les professionnels des métiers.

 

Seuls 31,1% des maîtres de stage interrogés sont satisfaits du niveau des élèves au terme des 2 années de formation menant aux diplômes intermédiaires de niveau 5 (ex. BEP).

 

Une année après, en baccalauréat, seulement 43.1% des maîtres de stage se disent satisfaits de la formation dispensée dans les établissements.

 

Une des explications mise en avant par les enseignants : la baisse du volume horaire dédié à l'enseignement professionnel. En effet, celui-ci a baissé pour 62.3% des collègues ayant répondu.

 

Un autre facteur serait aussi une moindre préparation à réaliser un choix professionnel à l'âge de 15 ans : indécision, maturité non-suffisante, orientation par l'échec pourraient l'expliquer.

 

Les réponses obtenues montrent un attachement à un parcours en 2 années puis 2 années complémentaires, avec des volumes horaires d'enseignement professionnel en hausse.

 

Sur la base des réponses obtenues, nous pouvons dire que la rénovation de la voie professionnelle dans les établissements privés sous contrat a été réalisée par des enseignants attachés à celle-ci avec peu de formation professionnelle pour eux-mêmes.

 

En effet, quand ils ont bénéficié d'une formation (57,8% ont eu moins de 3 journées sur les 8 dernière années) , ce fut à leur frais (seulement 37,1% ont été indemnisé).

 

L'"égale dignité", au delà du slogan ministérielle, nécessite plus de temps de formation pour les élèves et les enseignants, nous le demandons.

 

Le regard des professionnels sur la formation dispensée :

(lorsque les collègues interrogent les maîtres de stage à la suite de la période de formation en milieu professionnel ) :

Les professionnels sont-ils satisfaits de la formation au terme des 2 ans (N5) ?

Oui : 31,1%

Non : 68,9%

 

Les professionnels sont-ils satisfaits de la formation au terme des 3 ans (bac) ?

Oui : 43,1%

Non : 56,9%

 

Le volume horaire d'enseignement professionnel au lycée professionnel :

Votre matière a été impactée négativement (baisse de l'horaire élève) ?

Oui : 62,3%

Non : 37,7%

 

Un bac en 3 années est-il justifié ?

Oui : 62,1 %

Non : 37,9 %

 

Un diplôme de niveau 5 est-il justifié ?

Oui : 68,9%

Non : 31,1%

 

Le nombre d'heures par matière est-il à revoir à la hausse ?

Oui : 76,6%

Non : 23,4%

 

 

Enquête voie professionnelle
SNEP UNSA Réforme voie professionnelle c[...]
Document Adobe Acrobat [323.8 KB]

Fiche technique de l'enquête :

354 enseignants majoritairement intervenants dans les matières professionnelles.

Ils ont été peu formés à la réforme et peu d'entre eux ont été indemnisés lorsqu'ils se sont rendu en formation.

 

Enseignant dans une matière générale : 27%

Enseignant dans une matière professionnelle : 72%

 

Le nombre d'élèves dans ma classe a augmenté

Oui:41%

Non : 59%

 

Intervenez-vous en CAP ?

Oui : 41,4%

Non : 58,6%

 

Avez-vous bénéficié d'une formation professionnelle depuis 2008 ?

Oui : 71,8 %

Non : 28,2 %

 

Avez-vous été indemnisé(e) de vos frais (repas, hégergement, nuitée) ?

Oui : 37,1 %

Non : 62,9 %

 

De combien de 1/2 journée(s) de formation avez vous bénéficié depuis 2008 ?

0 : 21,6 %

1 : 2,6%

2 : 7,8%

3 : 2,6%

4 : 16,4%

5 : 6,9%

6 et + : 42,2%

 

Avez-vous été invité(e) à une JDI (journée de l'inspection) depuis 2008 ?

Oui : 33,3%

Non : 66,7%

 

Avez-vous été indemnisé(e) de vos frais lors des JDI (repas, hégergement, nuitée) ?

Oui : 20,7 %

Non : 79,3 %

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici


Appel

Email