Annonces Macron : le Snep-Unsa demande des garanties sans attendre

26 avril 2019

 

Dans le cadre de sa conférence de presse de conclusion au grand débat, le président de la République a fait plusieurs annonces qui nous concernent.
 
Limitation à 24 élèves en grande section, CP et CE1, extension à la grande section du dédoublement en éducation prioritaire, plus de fermetures d’écoles sauf avis contraire du maire, revalorisation des enseignants. Si ces annonces concrètes permettent sans aucun doute de faire mouche dans l’opinion, elles nécessitent des explicitations et surtout des garanties.
 
 
24 élèves par classes en GS-CP-CE1 et dédoublements
 
L’objectif sur la fin du quinquennat de limiter à 24 élèves par classe en grande section, CP et CE1 est un premier pas utile vers l’abaissement nécessaire de l’ensemble des effectifs si, justement, il ne repose pas sur le reste du système éducatif. Il nécessite le contrôle de l'activité des directions d'établissement puisque c'est elles (et elles seules) qui ont le pouvoir d'inscrire et d'affecter les élèves dans les classes.
 
Pour cela, les contrat d'association doivent prendre en compte la limite de 24 élèves par classe et les services académiques doivent s'assurer du respect des dispositions contractuelles (donc recevoir les consignes pour). Nous n'en demandons pas moins !
 
Sans cette garantie, les logiques déjà à l’œuvre de remplissage des classes et de redéploiement depuis le second degré vers le premier degré sont appelées à perdurer.
 
Au regard du projet de loi Fonction publique et de son objectif d’accentuer le recours aux emplois contractuels, rien n’assure non plus que les moyens alloués riment bien avec des recrutements de professeurs des écoles formés et sécurisés. 20% des enseignant(e)s sont aujourd'hui sous contrat précaire, au mois ou à l'année.
 
Moratoire sur les fermetures d'écoles
 
S’agissant du moratoire sur les fermetures d’école sauf avis contraires des maires, le Président rassure l‘opinion mais propose surtout la glaciation du tissu scolaire pour trois ans au lieu d’encourager les acteurs à concevoir et à investir dans une offre éducative globale de qualité, en particulier dans les territoires qui subissent une baisse démographique continue.
 
 
Recrutements et formation

Si mieux former les personnels et rendre leur carrière plus attractive fait également partie du pack « réussite de l’École » de l’Elysée, il va falloir que cela se voie rapidement et notamment par un changement de méthode sur la mise en œuvre d’une formation choisie par les collègues.
Le dispositif 'Formiris' a fait la preuve de son inadaptation à rendre service aux enseignants.
Le taux élevés d'enseignants en situation de précarité (20% sont des MA-DA) doit être résorbé par une augmentation du nombre de place aux concours.
 
 
Revalorisation des personnels

Enfin, le Président a annoncé sa volonté de revaloriser les personnels. Les attentes sont fortes. L’exécutif ne devra pas décevoir. Cette revalorisation devra être à la fois financière et professionnelle pour une réelle prise en compte de l’importante responsabilité inhérente au métier et de l’investissement des personnels au quotidien pour la réussite de leurs élèves.
 
 
Suppression d'emplois de fonctionnaires

Le Président s’est dit prêt à renoncer à son objectif de suppression de 120 000 emplois de fonctionnaires mais pas à sa volonté de réduction de la dépense publique. Ces annonces du 25 avril ne font pas oublier le projet de transformation de la Fonction publique et font même craindre son accélération.
 
Le Snep-Unsa appelle les enseignants, les membres de la communauté éducative, à réussir la grève du 9 mai avec l’ensemble des 5.5 millions d'agents publics de l'Etat (dont les fonctionnaires).
 
Des annonces concrètes, c’est bien. L’explicitation pleine et entière, c’est mieux. Le Snep-Unsa sera vigilant quant à la concrétisation des propos tenus.
Tweets de Snep UNSA @snep_unsa

SNEP - UNSA
21 rue Jules Ferry
93177 Bagnolet cedex 

 

Téléphone

0652608311 0652608311


contact(at)snep-unsa.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. 

 

Si vous souhaitez vous abonner à nos lettres d'informations ou vous desabonner .

 

Cliquez ici

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SNEP-UNSA SIREN 811 768 068, 21 RUE JULES FERRY 93170 BAGNOLET

Appel

Email